11062011202_lzn

La marche des fiertés 2013

Dans deux semaines aura lieu la marche des fiertés 2013 organisée par le CGLBT (Centre Gay, Lesbien, Bi et Trans) de Rennes. Le point de départ est l’esplanade Charles de Gaulle à 14h le samedi 8 juin.
Cet événement nous tiens fortement à cœur car il est synonyme de bienveillance et de respect. Il nous évoque, le temps d’une marche, un monde où le respect serait automatique, où la différence serait bienvenue et chérie et où chaque individu dans sa diversité serait en sécurité !

Bien sûr nous pensons aux familles homoparentales, à ces hommes et ces femmes qui ont vu tant de haine déferler à leur propos ! Comment pouvoir être serein face à cela ? Comment expliquer à son enfant pourquoi le voisin du troisième les regarde étrangement ? Comment expliquer les insultes et le rejet à son enfant ?

375160_10201052948022774_2070273384_n

http://www.enisseo.net/

En tant que parent, c’est aussi un moyen de dire à nos enfants que nous les aimerons toujours quel qu’ils/elles soient ! Nous ne nous laisserons pas entraîner dans la haine et le rejet parce qu’elles/ils ne correspondraient pas l’idée que nous étions faite d’eux.

Le portage c’est aussi un peu ça, c’est dire à son enfant que nous pouvons le porter, l’accompagner lorsqu’il/elle à besoin de nous pour qu’ensuite, en confiance, elle/il puisse explorer de lui/elle même.

 

Coté pratique, une marche qui peut durer de une à deux heures dans une foule tout en piétinant peut être fatiguant pour les enfants ! Et amener une poussette peut vite devenir compliqué

Accompagné d’un bébé ou d’un jeune enfant, l’écharpe ou le porte bébé s’impose ! Ainsi nous savons où est l’enfant (dans une foule même bienveillante c’est toujours appréciable) et il n’est pas perdu au milieu de grandes personnes, il/elle peut voir ce qui se passe tout en étant en sécurité !

 

2013-04-24 18.40.10Si on est accompagné d’un enfant plus âgé, emporter un Tonga ou un Suppori peut être une bonne idée, l’enfant peut marcher quand elle/il le souhaite et retourner vers sa personne de confiance en cas de fatigue ou de peur.

Et si on n’a rien prévu et que son enfant est fatigué, il suffit de faire un portage d’urgence ! Il s’agit de confectionner un moyen de portage avec ce que l’on a sous la main : pull, manteau, écharpe de cou, drapeau rainbow …
L’important étant de soutenir la base de l’enfant (des genoux aux fesses) pour lui permettre de s’arrondir, et si l’enfant ne peut pas se tenir à vous (fatigue ou enfant trop petit) un deuxième soutien sous les aisselles peut permettre un meilleur portage.

Author: Audrey Moullec Monitrice de portage depuis janvier 2010 avec Porter Son Enfant Tout Un Art et depuis septembre 2012 avec Porter Simplement.